Pier-Luc Funk

Jeune comédien ambitieux et prometteur, improvisateur hors pair, Pier-Luc Funk cumule les apparitions au petit et au grand écran depuis son premier rôle dans le film Un été sans point ni coup sûr, décroché en 2008. Il a alors joué sous la direction du réalisateur Francis Leclerc. Il n’en fallait pas plus pour lancer la carrière du jeune homme, alors âgé de 14 ans, ayant prouvé qu’il était doté d’un remarquable talent naturel pour le jeu. Pier-Luc a ensuite personnifié Samuel Langevin, dans l’émission Tactik. Ce rôle lui a valu le prix Gémeaux 2012 de la meilleure interprétation d’un rôle jeunesse. La même année, Pier-Luc s’est encore illustré au cinéma, cette fois dans Vic + Flo ont vu un ours de Denis Côté. S’enchaînèrent ensuite des rôles dans 1987 de Ricardo Trogi, Les Démons de Philippe Lesage, Le journal d’Aurélie Laflamme II de Nicolas Monette et Embrasse-moi comme tu m’aimes d’André Forcier. Passionné d’improvisation, Pier-Luc Funk est devenu, à 18 ans, le plus jeune joueur de la Ligue nationale d’improvisation. En 2017, il s’est démarqué en gagnant le prix du public et le Trophée Robert-Gravel remis au champion compteur. En 2014, Pier-Luc faisait fait partie des acteurs de l’adaptation de la mythique émission à sketchs américaine Saturday Night Live (SNL Québec) et a obtenu une nomination au concours des Gémeaux pour la meilleure interprétation dans un rôle de comédie. L’automne suivant, SNL est revenu sous la forme de l’émission Le nouveau show (LNS), diffusée à ARTV. Pier-Luc a aussi fait partie de la distribution de MED, à VRAK, de la très populaire série jeunesse Le chalet, à la même chaîne, et de Mémoires vives, à Radio-Canada. Il remporte d’ailleurs le Gémeaux du « meilleur premier rôle masculin : série dramatique annuelle » pour sa performance remarquée dans Mémoires vives. Pier-Luc se démarque aussi dans l’animation, notamment comme collaborateur aux Échangistes à Radio-Canada et à Code G à VRAK. Il anime également Juste pour ados en 2016, le Gala des artisans et la Soirée Mammouth en 2017. Il fait également ses débuts en radio en tant que coanimateur à l’émission Le clan Macleod en 2017.