RBO

Héritier en ligne droite de l’humour des Cyniques, de la folie de Paul et Paul et de l’esprit de clan de Robin la Fusée, RBO a su rallier les plus jeunes comme les grands par le biais des disques, de la radio et de la télévision ainsi que lors de tournées à succès.
Rock et Belles Oreilles a vu le jour en 1981, à CIBL, la radio communautaire de Montréal. En 1984, c'est le grand saut quand ils joignent CKOI FM, où ils présentent chaque semaine l'émission de radio la plus écoutée à cette antenne.
En 1985, pour la première fois, RBO se lance en tournée de spectacles avec The Spectacle et reçoit le Félix de la révélation de l’année au gala ADISQ.
Ce grand succès leur permet de produire en 1986 leur premier album: The Disque, une compilation de sketchs de radio et de chansons originales qui sera certifié or.
En 1987, RBO détrône le Bye bye de Radio-Canada avec la première présentation de La grande liquidation des fêtes, leur propre revue humoristique de l’année.
En 1989, RBO lance Pourquoi chanter? , son troisième album présentant des chansons originales telles que Bonjour la police et I Want to Pogne.
En 1992-1993, RBO fait un retour fracassant à la radio sur les ondes du réseau Radio Mutuel. Le groupe revient ensuite à la télé de Radio-Canada, d'abord avec un spécial télé: RBO 100% Cru et ensuite avec une nouvelle série hebdomadaire: RBO Hebdo.
Au printemps 1995, les membres du groupe décident de suspendre leurs activités pour se consacrer à des projets individuels.
De nouveau réunis en 2006, Guy A. Lepage, André Ducharme, Bruno Landry et Yves Pelletier présentent le Bye-bye : les cotes d’écoute sont records. L’expérience est répétée avec succès en 2007.
Les membres de Rock et Belles Oreilles reçoivent en 2011 la Médaille d'honneur de l'Assemblée nationale et célèbrent le 30ième anniversaire du groupe avec une série radio et RBO 3.0, récipiendaire d’un Félix pour l’émission de télévision de l’année - humour.

Apparaît dans :