Michèle Richard

Fille du violoneux Ti-Blanc Richard, Michèle débute des cours de ballet et de piano dès l’âge de 4 ans. Elle n’a que 10 ans lorsqu’elle débute à la télévision à l’émission « Ti-Blanc Richard et ses gais lurons » et dès l’âge de 16 ans, elle avait déjà participé à plus de 450 émissions de télévision. C’est la chanson Quand le film est triste qui la fait connaître à travers le Québec en 1962.

Les succès se suivent tour à tour au sommet des palmarès ; Je suis libre, La plus belle pour aller danser, Ça va je t’aime et Les boîtes à gogo. En 1966, elle reçoit le trophée de la chanteuse la plus populaire au Festival du disque .

Les années 70 - nouvelle décennie et renouveau pour Michèle Richard qui lance ses revues musicales au Caf’ Conc’ du Château Champlain de Montréal. Dans les années 80 la chanteuse co-anime avec beaucoup de succès la série estivale de variétés « Garden party » tout en jouant à la télévision au cinéma.

Michèle Richard, 60 ans de carrière, toujours aussi présente sur la scène culturelle québécoise.