Alexandre Douville

Pour rejoindre l’Agence Juste pour rire
Contacts / Tournée / Évènements corporatifs

Alexandre Douville aime relever les paradoxes du discours commun et admis. Il aime transgresser les lignes du convenable sans diviser la foule pour démontrer que le rire a sa place partout, spécialement là où ça ne rit plus.

Il pratique un humour dans un langage crû, jonglant avec l’ironie, le sarcasme et l’humour noir.

Son parcours, jusqu’à présent, retient notamment l’attention de ses passages à l’émission En route vers mon premier gala où il s’est illustré à 2 reprises en tant que finaliste, il a également joué dans la série Les Pêcheurs sans oublier sa présence sur L’Événement Jean-Marc Parent en 2013 et le gala de la luxure animé par Laurent Paquin en 2015.

Puisque la force de son humour réside dans ses textes, on a fait appel à son talent d’auteur pour le spectacle Job : Humoriste de Patrick Groulx sans oublier son rôle de script-éditeur pour le spectacle Magicien pour adulte de Vincent C et Ça n’arrête plus de bien aller de Jérémy Demay, devenant à la fois, à 24 ans, le plus jeune script-éditeur de l’histoire de l’humour au Québec. 

Alexandre Douville aime relever les paradoxes du discours commun et admis. Il aime transgresser les lignes du convenable sans diviser la foule pour démontrer que le rire a sa place partout, spécialement là où ça ne rit plus.

Il pratique un humour dans un langage crû, jonglant avec l’ironie, le sarcasme et l’humour noir.

Son parcours, jusqu’à présent, retient notamment l’attention de ses passages à l’émission En route vers mon premier gala où il s’est illustré à 2 reprises en tant que finaliste, il a également joué dans la série Les Pêcheurs sans oublier sa présence sur L’Événement Jean-Marc Parent en 2013 et le gala de la luxure animé par Laurent Paquin en 2015.

Puisque la force de son humour réside dans ses textes, on a fait appel à son talent d’auteur pour le spectacle Job : Humoriste de Patrick Groulx sans oublier son rôle de script-éditeur pour le spectacle Magicien pour adulte de Vincent C et Ça n’arrête plus de bien aller de Jérémy Demay, devenant à la fois, à 24 ans, le plus jeune script-éditeur de l’histoire de l’humour au Québec.